IMG_20150420_113031

Article 7 – Les 3 étapes de la guérison

Les 3 étapes de la guérison

Les étapes de la guérison selon Jung sont :

carl_jung-glasses

1) Prendre conscience : sortir du déni ou de l’illusion et voir la  réalité telle qu’elle est sans jugement, juste un constat de ce qui me fait souffrir et pose problème dans votre vie. (ex : j’ai des pensées négatives qui me prennent la tête, des réactions émotionnelles inappropriées, des comportements néfastes pour moi et les autres, je suis trop fatigué…)

Ce n’est pas la phase la plus simple. Certaines personnes restent bloquées toute leur vie à ce niveau en se résignant ou minimisant les problèmes. 

C’est rester et se poser en victime.

Comment faire ?

Je vais chercher au fond de moi ce qui ne me convient pas, sans chercher d’excuses ou de rationalisation. Juste poser le problème clairement et l’énoncer en une phrase simple.

 

2) Agir : c’est l’étape où je sors du rôle de victime et deviens un adulte responsable (attention responsable ne veut pas dire coupable). Etre responsable signifie que j’assume ma part pour que cela évolue. Je n’attends plus que ce soit l’extérieur qui change, je comprends que cela doit venir de moi. c’est l’étape des actions concrètes.

exemples : Qu’est-ce que je peux mettre en place pour me libérer la tête, pour accueillir mes émotions, pour me reposer ? 

Comment faire ?

exemple concret : au travail je n’aime pas l’ambiance. Qu’est-ce que je fais concrètement ?

Exemples de solutions : Je pose le problème à mes collègues et nous cherchons ensemble comment améliorer le travail d’équipe.

Je ne participe plus à la pause café où tout le monde râle, je préfère pratiquer quelques minutes de respiration consciente pour me ressourcer.

Je pose mes besoins en termes simples : ex : je précise à ma collègue que les nouveaux dossiers doivent arriver sur mon bureau au plus tard à 16h….

C’est la phase de la mise en action(s)

 

3) Persévérer : lorsque j’ai acquis un nouveau comportement, une pensée constructive, pris une décision… je les tiens et je persévère. Cette étape est cruciale pour ne pas retomber dans mes anciens schémas.

C‘est la phase de ma volonté et de mon engagement. 

 

Comment faire ? 

Nous savons aujourd’hui qu’il faut au moins 21 jours consécutifs d’un nouveau comportement pour l’intégrer de façon durable.

Il ne suffit pas de se reposer quelques minutes si je suis épuisé. Que vais-je mettre en place sur une durée stable et plus longue pour me ressourcer au quotidien et éviter d’être à bout en fin de semaine ?

A VOUS …

Alors à vos stylos, choisissez une chose simple à améliorer pour commencer.

marches

 

Exemple de mise en pratique

 1) Prise de conscience :

 exemple : je cours trop en ce  moment.

 2) Agir : je ralentis plusieurs fois par jour mes  gestes, ma marche… Je pratique un temps de  méditation et de respiration consciente tous les matins avant de partir. 

 3) Persévérer : j’établis des rituels pour le  mettre en place tous les matins et soir sur mon  trajet. Je choisis d’aller à pied à mon travail et  de marcher lentement, en ancrant mes pas dans le sol et en m’ouvrant à tout l’environnement. Pour cela je pars un peu plus tôt le matin et je m’aperçois que j’arrive plus ouvert et reposé et que je suis plus efficace ensuite. 

Je pratique cela pendant 3 semaines jusqu’à intégrer ce ralenti dans mes déplacements quotidiens.

Les 3 étapes sont cruciales. Elles peuvent se faire à la suite sur une problématique simple.

Bien-sûr lorsque cela touche des difficultés plus profondes, les 3 étapes demandent du temps.

Parfois prendre conscience de ce qui fait souffrir est compliqué. Tant d’années bien refoulées, les blessures remontent peu à peu.

Agir demande de la confiance et de savoir que l’on possède les ressources en soi. Dans le travail thérapeutique, nous allons rechercher toutes vos compétences pour agir juste.

Persévérer est une question d’engagement. A l’heure du « tout, tout de suite », cela peut gêner car il faut s’y tenir avec patience.

Et c’est là que je vrai changement, profond et durable s’installe.

Alors à vous d’utiliser ces 3 clés…

Si je veux, je peux…

Nous sommes à la fin d’un cycle. Les vacances d’été servant de pause et de tremplin à la rentrée.

Pensez dès aujourd’hui à poser clairement un engagement sur ce que vous décidez d’appliquer dès septembre pour poursuivre votre chemin.

Est-ce que je vais continuer dans  un atelier ou un stage et je m’inscris avant de partir pour que ma psyché continue le cheminement ?

Reprendre un sport ? (pas un choix de façon vague, je me renseigne maintenant, j’ai les horaires, le choix du sport précis, c’est déjà dans mon emploi du temps…) 

Me remettre à écrire, à tricoter à jardiner ? (je pose cela de façon concrète, quand ? comment ?) …

Et bien-sûr, je peux poser des engagements dès maintenant :

Qu’est-ce que je fais pour trouver un temps pour méditer ?

Pour voir mes amis ?

Pour me faire du bien ?

JE M’ENGAGE AVEC MOI-MÊME MAINTENANT.

Je me fais une promesse dès aujourd’hui et je la tiens à la rentrée.

Toute mon affection et au plaisir de vous retrouver pour d’autres partages.

Corinne

Practicum 3 : Intuition

Le Voyage vers Soi, c’est toute la vie…

Liens vers les 4 stages, 4 ateliers et 4 practicum (mise en pratique)

http://corinnedollon.com/stages-et-ateliers-depanouissement-personnel/

Lien vers le Festival du Bien Être : 2 jours pour Soi

http://corinnedollon.com/festival-du-bien-etre-26-et-27-septembre/

 

Photos de Thierry Dollon – Angkor – Cambodge – avril 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*